Les soeurs de la providence dans le monde Canada : Québec États-Unis : Vermont Canada : Alberta et Colombie-Britannique Canada : Alberta et Colombie-Britannique Haïti El Salvador Philippines Égypte Cameroun Argentine Chili : Antofagasta, Coquimbo, Valparaíso, Metropolitana, Maule, Bío-Bío et Araucanía États-Unis : Alaska États-Unis : Californie, Idaho, Montana, Oregon et Washington

L'ACTUALITÉ - LES DERNIÈRES NOUVELLES

Augmenter la taille du texte

2017-02-23

CAPSULE Place Émilie-Gamelin, Montréal

présentée par Radio-Canada lors des festivités du 375e anniversaire de la ville.

Point de départ des manifestations étudiantes durant le printemps érable...

Site de multiples spectacles et festivals...

La place Émilie-Gamelin en voit de toutes les couleurs.

 

Ce quadrilatère a toujours été au cœur de la vie montréalaise.

Dès 1843, les Sœurs de la Providence y accueillent les plus démunis.

Leur fondatrice, Émilie Gamelin, une mère Teresa avant l’heure, se dévoue corps et âme pour les pauvres, les malades, les vieillards, les invalides. Elle meurt en soignant des victimes du choléra quelques années plus tard.

Un siècle passe... la Ville de Montréal achète les lieux pour y construire la station de métro Berri-de-Montigny... la plaque tournante de son futur réseau souterrain.

En surface, on aménage un terrain de stationnement temporaire qui va rester là pendant… 30 ans.

 

Square Berri, place du Quartier latin, parc De Montigny, l’endroit se cherche une identité, jusqu’à ce qu’on lui donne son nom actuel.

Malgré toutes ces années, sa vocation première n’a pas disparu.

Des organismes, comme le Bon Dieu dans la rue, poursuivent auprès des itinérants l’œuvre d’Émilie Gamelin qui toute sa vie a tendu la main aux Montréalais.

 

https://www.msn.com/fr-ca/actualites/watch/capsule-375e-%E2%80%93-place-%C3%A9milie-gamelin/vi-AAmWYrd

 

 

Texte de l’équipe de rédaction d’Ici Radio-Canada, envoyé aux Archives Providence Montréal, le 9 février 2017.

Retour à l'accueil | Retour à la liste des nouvelles